jeudi 6 avril 2017

La famille

Rien de plus important. Pour l'instant. Je ne suis pas en couple. Je garde le chien de mon fils une journée par semaine et j'adore ça. J'organise un week-end familial avec ma tribu dans un domaine qui accepte les chiens. En juin. Bien contente de ça aussi. Je vois ma mère tous les dimanches. J'ai changé mon horaire avec elle, je la vois maintenant pour souper car je monte dorénavant la montagne le dimanche matin avec Rando Plein air. Beau groupe. Je vais m'inscrire à leurs randonnées à la campagne du samedi. Je suis heureuse. Plutôt, oui. Surtout même. Ce gardiennage de chien m'a beaucoup rapprochée de mon grand fils adoré. Il reste à souper en récupérant la bête. On discute, on rit, on s'aime.

Je fais toujours mon bénévolat jumeaux. Formellement avec ma nouvelle maman écolo et informellement avec celle qui a quatre enfants. J'adore, Toujours un plaisir et j'apprends tellement de chaque famille et de chaque bébé. Passionnants les bébés.

Bientôt, c'est l'anniversaire de ma fille décédée. Sa soeur va tous nous réunir chez elle ce jour-là. Quelle brillante et intéressante idée! Elle voudrait en faire une tradition chaque année. J'approuve au centuple.

Ma plus jeune? Non, elle ne travaille toujours pas, n'étudie pas non plus et n'a aucun revenu. Elle est encore souvent chez son amie qui a deux enfants. Je leur fais des épiceries écologiques et bios et j'attends que Fille soit prête à passer à autre chose. C'est comme ça. Curieusement, je ne m'en fais pas trop. Elle est en vie, c'est déjà beaucoup, c'est déjà énorme. Elle voit toujours sa psy gratuite de l'Ivac. C'est bien. Il y a des blessures qui sont longues à guérir. Prendre le temps. Vivre un jour à la fois. Savourer sa chance d'être là, tout simplement.

Ma fille décédée m'apporte énormément. De la sagesse. De la gratitude. Je la remercie. De tout. D'avoir été là et de ne plus y être aussi, tout en y étant toujours. Merci, ma beauté. 

9 commentaires:

Michèle a dit...

C'est bon à lire. Merci :)

Nanou La Terre a dit...

Tout est dit et touche, profondément, là, droit au coeur...
T'as une de ces plumes toi...
Heureuse de te relire, si tant!

Zoreilles a dit...

Qu'il est bon de « t'entendre », d'avoir de vos nouvelles, de savoir que tu te portes bien, que tu avances sur le chemin de ta vie avec ceux que tu aimes et qui te le rendent bien. On s'attache à vous tous, tu sais, par l'entremise de ton blogue, de ta belle plume, comme le dit Nanou!

Par ton attitude, tu nous donnes beaucoup de toi-même, de quoi réfléchir pour continuer d'avancer nous autres aussi.

Quelle résilience tu as!

Une femme libre a dit...

Merci!

mijo a dit...

Tu donnes beaucoup sans le savoir dans le sens où on apprend beaucoup en te lisant.

Gen a dit...

Certains disparus nous apportent beaucoup malgré leur absence. Tant mieux si ta fille est de ceux-là!

Solange a dit...

C'est bon d'avoir de tes nouvelles, je suis contente que la vie te soit plus douce.

Éphémère a dit...

Je suis heureuse de te lire. J'aime voir que ça va mieux. La fin de ce billet est très touchante.

Une femme libre a dit...

Merci pour vos commentaires!