jeudi 4 mai 2017

Deuil

C'est maintenant  que ça se passe, aujourd'hui, tout de suite. Elle est morte depuis plus de huit mois, mais c'est aujourd'hui que je réalise vraiment que ma fille morte ne reviendra pas. Jamais. Pour toujours. Oui, je le savais avec ma tête, qu'elle était morte, qu'elle ne reviendrait pas, mais avec mon cœur, je ne le savais pas. Non.

Et son chum qui m'appelle, qui me dit que leur compagnie va bien, que les Métro vont vendre leurs produits, et moi, qui éclate en larmes. Elle aurait été tellement contente. Et elle n'est plus là pour voir ça et elle ne sera jamais plus là.

Oui, bien sûr, avec son affreuse maladie et ses souffrances, c'est probablement une bonne chose qu'elle soit morte. C'est la tête qui dit ça. Mais le cœur et l'espoir ne suivent pas la tête. Et même quand elle voulait un enfant, jamais je ne l'ai découragée. Parce que je pense qu'elle aurait été une excellente mère. On l'aurait aidée.

Ma plus jeune est partie. Appartement supervisé. C'est ça qu'on voulait. C'est le mieux. Mais je pleure. Problablement sain. Je n'ai pas pleuré depuis le suicide de ma fille. Le départ de la plus jeune a déclenché des torrents de larmes. Tout se mêle. Tout s'associe. Tous les deuils à la fois. Je suis non- fonctionnelle aujourd'hui. Occupée à pleurer.

Bon, mais quand même c'est fini. Il est 18h56.  Je regarde Un souper presque parfait à la télé et une émission sur les chiens en même temps sur icitoutv, c'est fou toute cette stimulation! Demain sera un autre jour! 

23 commentaires:

Une femme libre a dit...

Et évidemment, ça va mieux aujourd'hui!

Zoreilles a dit...

Pour que ça aille mieux aujourd'hui, tu devais passer par là hier. Et oui, pleurer, surtout si tu ne l'avais pas fait depuis, ça fait céder les barrages qui retenaient toutes ces larmes.

Tendresse...

Nanou La Terre a dit...

Chère amie... Comme je le sentais bien chez toi cette période latente qui ne demandait qu'à s'extérioriser, en son temps... Et comme il fait bon de pleurer enfin.Reçois tout mon soutien et tendresse xxx

Une femme libre a dit...

Zoreilles,
Oui, en effet. C'est l'anniversaire de ma fille décédée, cette semaine. Elle n'aura jamais vingt-huit ans. On a décidé de la fêter quand même, de se réunir à sa mémoire.

Une femme libre a dit...

Nanou,
Chaque chose en son temps.

Solange a dit...

C'est normal et sain que ça arrive, c'est ce qui donne l'énergie pour continuer.

Gen a dit...

J'arrive en retard, mais je vous fais un gros câlin.

Ce qu'on ne réalise pas avec les deuils, c'est qu'ils reviennent parfois, comme ça, sans prévenir. Ils nous frappent et nous submergent.

L'année passée, dans le temps de Noël, je chantais à ma fille une chanson de Noël pour lui apprendre. Et soudain, les larmes se sont mises à couler toutes seules, parce que je venais de me rappeler que cette chanson-là était la préférée de ma grand-mère, morte depuis un an, que c'était elle qui me l'avait apprise et que jamais elle n'entendrait ma fille la chanter.

Mais à chaque fois, après avoir pleuré, je me dis que ces larmes-là, ce sont des bonnes larmes. Des pas en direction du deuil véritable.

Gros câlin encore.

(Et où la plus jeune est-elle partie? en appartement supervisé?)

Pur bonheur a dit...

Je suis contente que ta plus jeune soit enfin installée. Espérons qu'elle va arriver a se débrouiller. Pour ton ainée, je comprends ta peine, tu ne pouvais pas refouler éternellement. Ca surement fait beaucoup de bien, c'est une étape à passer. Plus tard tu vas te rappeler les bons souvenirs, vos voyages et tu vas te dire que tu as bien fait de profiter de sa présence au maximum.

Une femme libre a dit...

Solange,
Oui, c'est normal et sain, je pense comme toi! 👍

Une femme libre a dit...

Gen,
Oui, ce sont de bonnes larmes. Je pleure rarement, j'ai toujours été comme ça, alors je suis surprise quand ça m'arrive! La plus jeune? Je vais écrire un billlet. ;o) bientôt.

Une femme libre a dit...

La plus jeune est pas tout à fait installée. En fait, elle est ici! C'est compliqué!

Je suis déjà contente d'avoir été présente dans la vie de ma fille décédée, d'avoir toujours répondu à ses appels ou à ceux de son chum, jour et nuit, de ne pas avoir écouté la psy qui me recommandait de prendre des distances. Je suis contente d'avoir été là pour elle.

Éphémère a dit...

Pleurer libère les tentions, un peu comme l'orgasme. C'est laisser aller le surplus d'émotion qui nous ronges, ça laisse souvent un apaisement par la suite et on voit plus clair. On se sent moins oppressé. Je pense à vous.

Une femme libre a dit...

Ça prenait bien toi pour associer larmes et orgasme, Éphémère! Mais ça a du sens, dans les deux cas, on se sent vidé, soulagé, apaisé. Ça caaalme! Je devrais vraiment pleurer plus souvent. ;o)

Nanou La Terre a dit...

Effectivement, ça calme! Les pleurs ne se commandent pas. Elles arrivent et nous surprennent, comme ça. Et, oui c'est bon. Comme aussi les massages et journées spa , sauna sec et douches froides, merveilleux...

PassionArts et plus... a dit...

Tu as mon soutien moral, chère "Femme libre", pour cette période difficile... Je pense souvent à toi et te souhaite que le soleil brille à nouveau dans ton coeur!

Une femme libre a dit...

Nanou,
En effet!

Une femme libre a dit...

PassionArts et plus,
Je vais bien. Je suis occupée. On a fêté l'anniversaire de ma fille décédée en famille et ça a fait du bien de se réunir! Un jour à la fois. Merci.

S@hée a dit...

Mais tu as droit a des moments difficiles. Accepte la peine comme la joie, meme quand elles s entremelent, meme quand elles semblent s'opposer. Parce que toujours, elles sont la vie.

Une femme libre a dit...

C'est vrai, faut vivre les moments difficiles car, oui, ils font partie de la vie qui, comme nous le savons, n'est pas un jardin de roses. Un repli stratégique, quoi, pour mieux rebondir. Ce qui n'a pas changé dans mon cas, c'est l'adéquation déprime, consolation dans l'alcool et la nourriture et prise de poids. Alors la suite des choses, c'est un contrôle sévère pour perdre les cinq livres prises en quelques jours. Je suis là-dedans. Ça marche.

Louise G. a dit...

Je suis sous le choc d'apprendre cette terrible nouvelle! Je suis de tout coeur avec toi! Je te fais un ENORME (((((((CALIN)))))).

La peine et les larmes surviennent souvent quelques mois ou même années plus tard. Chaque jour est un autre jour! XXX

Une femme libre a dit...

Merci Louise!

mijo a dit...

Quand elles éclatent sans prévenir, les larmes font du bien, elles lavent bien des choses et surtout en profondeur.

Une femme libre a dit...

Oui, ça a duré une journée. La vie continue.