mardi 30 janvier 2018

Changements

Ça fait longtemps que je n'ai pas écrit. J'ai perdu un autre dix livres. Sans trop me forcer. Je suis à 145 livres. Pleine de bleus. Je ne pense pas que cette apparence de femme battue ait quoi que ce soit à voir avec ma perte de poids bien que je n'en sais trop rien non plus. Je ne m'en serais pas trop rendu compte non plus, si je ne prenais pas des cours d'aquajogging avec des femmes qui me connaissent depuis des années (le sport crée des liens!) et qui ne se sont pas gênées de me dire d'aller consulter, horrifiées par mes ecchymoses. Pour dire vrai, ça ne m'éverve pas trop. J'ai déjà un rendez-vous de prévu avec mon doc en avril, on verra à ce moment-là. Ça peut être bien des affaires et probablement pas grand chose. Je me sens extrêmement bien, légère, jolie, invincible et ça me plaît vraiment.

Je suis une femme vieillissante, dit-elle, et ça ne me fait pas un pli. Bon, façon de parler, des plis, il y en a de plus en plus, mais je les aime et les accepte. Tout est plus facile quand on a pas d'homme dans sa vie. Drôle de commentaire, j'en conviens. Je m'habille joliment pour moi, pour personne d'autre. Je fais ce qui me plaît, comme il me plaît, quand ça me plaît.

Je déteste de plus en plus le chum de ma mère mais je ne le montre pas. Par respect pour ma mère qui l'aime. Parce que j'ai vieilli et que je me suis calmée aussi. Pas toujours nécessaire de dire ce qu'on pense. Le temps a fini par m'apprendre ça. Riche enseignement. Merci au temps.

Ma plus jeune me surprend tout le temps. Elle s'est inscrite à des cours de conduite toute seule. Elle est mise à la porte de son appartement supervisé parce que trop autonome!!! Ben coudons. Elle s'est trouvé quelque chose en juillet et en attendant, elle ira habiter l'appartement de nos amis qui est libre, en payant un petit loyer et en partageant l'appart avec la fille des amis qui est (était?) aussi son amie.

La jeune femme en question a fait une psychose et habite chez moi depuis un mois. Je l'ai invitée. Elle a pris 60 livres avec ses médicaments anti-psychotiques et j'ai offert à la famille de l'aider à maigrir. Je m'y connais pas mal eheh! Alors depuis son arrivée, je maigris et elle garde le même poids! Ma fille F me dit qu'elle la voit manger des poutines sur Facebook. Ben coudons! Je m'en fais avec ça? Nenni, pas du tout!  Elle aime vivre ici, on a un bon lien. alors c'est tout ce qui compte.

En mars, elle ira habiter avec ma fille. Tout se place. Je suis heureuse. Voilà.

Beaucoup de bénévolat, des bébés, des familles. des enfants. 

Une vie occupée, pleine d'amour. 

Je suis dûe pour un voyage centré sur moi. Oui, je sais. Et ça viendra aussi. Pas de stress. Tout viendra. Je m'en occupe. Tranquillement. 

32 commentaires:

Zoreilles a dit...

C'est donc bien le fun à lire, ça! En prime, tu trouves des perles de sagesse comme celle-ci : « Pas toujours nécessaire de dire ce qu'on pense. Le temps a fini par m'apprendre ça. »

Plein d'amour et de don de soi, une alimentation saine, de la tendresse pour toi-même et ton corps qui change, pour les autres aussi qui sont dans ta vie. D'après moi, tu as trouvé ta recette gagnante.

Pour ma part, maintenant que j'atteins bientôt une année sans fumer, tout ce que j'avais réussi à maintenir comme poids santé s'est envolé et pourtant j'étais certaine de n'avoir pas compensé dans la nourriture... Alors, depuis le 1er janvier, j'ai entrepris les très saines habitudes de vie mais là, sans aucun compromis. J'en suis à 23 livres de mon poids santé.

Cesser de fumer m'aura fait prendre 30 livres en presque un an. Mon métabolisme ne fonctionne plus du tout comme avant, je me sens plus en santé, même avec ce surplus de poids.

Je crois que je n'avais jamais été dans ma vie à la fois non fumeuse et à mon poids santé. C'était toujours soit l'un, soit l'autre. Ce sera une première!

Une femme libre a dit...

Zoreilles,
Tu vas y arriver! Déjà de ne plus fumer, quelle grande victoire!

Je mange peu. Je n’ai pourtant pas l’impression de me priver. La notion de trois repas par jour est disparue. Si je vais au restaurant le soir, je mange autant que je veux et je bois du vin, mais ça sera mon seul repas de la journée. Pas de sucre, jamais. C’est rendu facile.

Anonyme a dit...

Bravo! pour vrai...c'est peut-être rendu facile mais le chemin ne l'a certes pas été!!
Un combat perdre du poids et il faut viser le long terme...doucement mais sûrement.
Puis bon, je t'encourage pour les voyages naturellement!
M'en vais faire le tour du Mont Blanc cet été...de quoi me muscler les cuisses un peu...;P

Laurence

Nanou La Terre a dit...

Femme Libre,

comme je suis heureuse de te retrouver ici! Ça m'encourage à en faire de même pour mon blogue. Plus intime que les réseaux sociaux un blogue. Je devrai y revenir aussi...

Je suis tellement contente de ta perte de poids et dieu sait à quel point tu prenais cette affaire au sérieux et sans doute avec raison!
Si contente aussi pour ta fille... Tout change, tout est en mouvement, rien n'est plus pareil. Si la vie demeurait statique, ce serait vraiment plate en maudit!

Je t'embrasse fort fort fort!


Gen a dit...

Je suis contente de vous lire! :) Bravo pour la perte de poids, mais...

Mais je suis d'accord avec les amies : des ecchymoses qui apparaissent sans raison, c'est inquiétant. Gardez-les à l'œil. Si de nouvelles apparaissent sans raison valable ou si elles n'évoluent pas normalement (elles devraient changer de couleur en quelques jours), allez voir votre médecin au plus vite.

C'est probablement juste une carence en fer (puisque vous mangez peu), mais...

Pierre Forest a dit...

Impressionnant. 145 livres, c'est du jamais vu depuis que je visite ton blogue. Bravo!

mijo a dit...

Oui comme Pierre, je ne pense pas avoir vu ce 145 livres chez toi.
Tu manges peu, plus de sucre. est-ce que tu grignotes (du grignotage sain) les jours où tu ne fais qu'un repas ?

Quant aux bleus, est-ce que tu te tapes dans un meuble et le bleu apparaît sans que tu
t'en aperçoives? Je marque très facilement et régulièrement, je me demande où j'ai pu me cogner pour avoir des bleus aussi monstrueux.

un billet qui respire le bonheur. Je t'embrasse.

Une femme libre a dit...

Bonjour Laurence! Il y a plein de gens qui pensent et disent que maigrir quand on a un problème de poids en trop ne change pas grand chose à la vie ou au moral. Moi, je trouve que ça change tout et je n’ai pas perdu 100 livres, là, imagine pour ceux et celles qui en ont perdu autant! Je fais facilement des poses de yoga qui m’étaient inaccessibles, j’ai encore plus d’énergie et j’habille du dix ou du huit ans dépendant des modèles. Et puis, je n’ai plus tout le temps faim. Parti avec le poids, cet appétit incontrôlable.

Je fais dans le voyage culturel. Jazz à New-York en avril. Et peut-être suivre la tournée musicale de Kent Nagano cet été. En Europe ma chère. Bon, rien de réservé pour ce dernier projet qui coûte la peau des fesses. La vérité, c’est que je pense pas y aller, mais ça se place bien dans une conversation! 😉

Le Mont Blanc en amoureux? Toujours avec le Géant?

Une femme libre a dit...

Nanou la Terre,
Oui, tout change, la stabilité est un mythe, c’est pas les bouddhistes qui disent ça? Ils ont raison. La vie se fait de plus en plus intéressante (ou plate😆!) ça dépend ce qu’on met dedans!

Une femme libre a dit...

Gen,
Carence en fer, certaine que non. C’est un problème de jeunes femmes menstruées ou d’enfants mal nourris. Toutes les anémiques que je connais sont fatiguées, moi pas du tout. J’ai beaucoup d’énergie. Je mange peu comparé à avant mais probablement pas si peu que ça comparé à ceux et celles qui mangent peu. Laurence du commentaire précédent a aussi perdu pas mal de poids et elle te dirait aussi qu’elle mange peu maintenant! Ceci dit, on ne se laisse pas mourir de faim et je mange vraiment très bien (maniaquement, te diraient mes filles).

Merci de t’inquiéter de mes bleus. Je vais consulter et je t’en redonne des nouvelles. Les bleus changent bien de couleur et disparaissent au bout de leur arc-en-ciel, mais il en a de nouveaux qui prennent leur place.

Une femme libre a dit...

Pierre,

Du jamais vu, il y en aura encore! 👍

Une femme libre a dit...

Mijo,

Pas de sucre du tout. Je prends un café ou deux le matin, mais non, je ne grignote pas.

Tu me fais penser que j’ai toujours eu la peau fragile et qui “marque” facilement. Ça empire avec le vieillissement qui amincit la peau. Quand je me suis présentée au cours d’aquajogging du lundi avec les bras et les jambes couverts d’ecchymoses, j’avais gardé un des petits jumeaux de 2 ans de la famille de 4 enfants tout le week-end. Prendre dans les bras, des coups de bottes (involontaires évidemment) quand il veut descendre et le tout à l’avenant peuvent expliquer mes bobos!

Anonyme a dit...

Je vais faire le tour du Mont blanc avec mon fils de 17 ans.
Suis toujours avec le géant mais il a moins de vacances l'été que moi et nous irons en van dans le coin de la Côte Nord à la fin du mois d'aout.
Puis à la relâche voir un peu la mer en Caroline du Nord.
Petit train va loin hein?
Qui l'aurait cru.

Je suis d'accord avec toi...
Perdre du poids change énormément de choses.
J'ai 8 livres de "trop", pour moi, et je sais que ça me restreint.
Dans comment je m'habille, dans comment je bouge, dans comment je fais l'amour.
Je trouve ça plate que confiance en moi rime souvent avec être mince mais..c'est de même.

Laurence

Gen a dit...

@Femme libre : Je sais qu'on a le réflexe de penser que les carences en fer sont limitées aux femmes menstruées et aux enfants difficiles ou mal nourris ou de petit appétit, mais le vieillissement nuit naturellement à l'absorption des minéraux (l'intestin devient moins poreux) et donc c'est pas rare que des gens (femmes et même hommes) de plus de 50 ans se retrouvent avec des carences en fer (qui est le plus difficile à assimiler). Surtout s'ils mangent peu de viande rouge (qui reste la source de fer la plus facile à assimiler).

Notez que justement en raison de la peau qui s'amincit et se fragilise, vous pouvez avoir une légère baisse de fer qui n'est pas assez grave pour vous causer de perte d'énergie, mais qui augmente votre propension aux ecchymoses... et vous nuira si jamais vous attrapez un virus ou un autre.

Donc, oui, à tenir à l'œil. (Déjà, si elles suivent l'arc-en-ciel normal, ce sont de vraies ecchymoses et non pas des hémorragies sous-cutanées).

Éphémère a dit...

Je suis heureuse d'arriver ici ce matin et avoir de vos nouvelles. Je suis impressionnée par votre perdre de poids. Vraiment bravo. Je vous sens bien et heureuse. Détendue. Ça me fait plaisir.

Une femme libre a dit...

Laurence,

Avec ton fils! C’est super! Je m’ennuie des voyages avec ma fille mais dans notre cas, il faut passer à une autre étape et ce n’est pas si facile. Ni pour elle ni pour moi.

J’ai aussi plus confiance en moi depuis que je suis plus mince. Une impression d’accomplissement et le bien-être qui vient avec. En plus du poids en moins à porter qui me rend plus mobile, légère et énergique!

Une femme libre a dit...

Gen,
J’ai des tests de sang de prescrits avant mon r.v. chez le doc, alors on devrait en avoir le cœur net. C’est vrai qu’on ne doit pas faire d’autodiagnostic Mais j’ai une certaine méfiance envers le monde médical. Surtout avec les mésaventures de mon entourage.

Tiens, juste un exemple récent: la présidente de notre c.a. que je suis allée voir mercredi passé à l’hôpital. Elle a 60 ans et est en bonne santé sauf pour des problèmes épisodiques de constipation. Parfois assez sévères pour avoir un fécalome. Ça lui arrive un peu avant Noël et elle se rend à l’hôpital pour faire enlever l’obstruction. L’infirmière qui s’attaque au fécalome y va avec tellement d’énergie qu’elle lui transperce... l’intestin! Un trou dans l’intestin, ça veut dire des matières fécales qui se promènent librement partout, de l’infection et de la contamination. Bref, on est en février, notre présidente est toujours hospitalisée, le trou ne veut pas fermer, elle a un drain d’installé dans la fesse, est sous perfusion antibiotique et droguée à la morphine et si le fichu trou ne se ferme pas, on lui posera un sac lundi prochain!

Tout ça à cause d’une erreur médicale!

Une femme libre a dit...

Bonjour ma belle Éphémère!

Comment vas-tu? Je vais aller lire ton blogue en espérant y trouver de tes nouvelles.

Gen a dit...

@Femme libre : Ouache! Quelle horreur cette histoire!

Enfin, pour ce qui est de la méfiance lors des interventions, c'est partagé (vous vous souvenez de mes mésaventures en accouchant et des trois solutés de sucre qu'ils m'ont donnés alors que je faisais du diabète de grossesse?). Cependant, pour les tests, c'est pas trop risqué : une fois le sang tiré, le pire qui puisse arriver, c'est une erreur d'analyse et si le résultat est trop farfelu, vous pouvez demander que le test soit refait.

Une femme libre a dit...

Oui, je sais pour ton accouchement! 😟Des tests de sang, ce n’est pas dangereux en effet et ça parle beaucoup. En plus, c’est mon super endocrinologue très compétent qui va les interpréter.

Pur bonheur a dit...

Je suis bien contente d'avoir de si belles nouvelles de toi Femme Libre. Tu dois aimer ta nouvelle silouette. Et coté santé c'est vraiment mieux pour toi. Le surpoids est synonyme de problèmes de santé en général.Tu as trouvé le secret. La coutume de manger trois repas par jour viens de nos ancêtres qui travaillaient fort physiquement. Ils devaient manger beaucoup pour accomplir de dures journées de labeur. Ce n'est plus le cas aujourd'hui et en plus nous avons accès aux fruits et autres aliments bons pour la santé à l'année longue. Je me maintient à 134 lbs depuis quelques années et c'est tellement moins dur pour les jambes, les pieds et les vêtements font tellement mieux. Et quelle histoire que celle de ta présidente du CA...pauvre elle...

Nanou La Terre a dit...

Pur bonheur,
wow! 134 lbs. Donne-moi ton secret là!

Éphémère a dit...

Je vais bien merci ! Je n'ai plus de blogue à proprement parlé. Je l'utilise comme journal intime/défouloir mais il n'est plus accessible à personne. Je viendrai ici vous dire si jamais il y a une bonne nouvelle en 2018. :)

Pur bonheur a dit...

@ Nanou: Bon déjeuné, gros diner et des fruits le reste de la journée. Et franchement ça ne me demande aucun effort, j'ai vraiment pas faim le soir. Il y a 5 ans j'étais monté à 165 livres à cause de certains médicaments contre la migraine...

unautreprof a dit...

Je te sens plus libre, plus justement dans un certain laisser aller. Ça aide peut être à laisser aller le poids qui te gênait.

Pierre Rivet a dit...

Je viens de lire votre billet du 30 janvier 2018. Nous sommes le 18 avril 2018, plus de deux mois plus tard, sans nouvelles. Comment va votre santé? Cela m'inquiète.
Cela fait plusieurs éternités que je n'ai pas eu de contact avec vous. Je dois avouer, honteusement, le rouge au front, que je vous avais oublié. C'est en relisant, tout à fait par hasard (mais le hasard existe t-il?), mon vieux blog (Humeur Variable), et les commentaires sur celui-ci, dont les vôtres, que vous êtes revenue dans mon esprit, et que je me suis remis à lire votre blog.
Cela va bientôt faire deux ans et demi que je suis retraité, et toujours vivant comme vous pouvez le constater.
J'attends d'autres nouvelles de vous, si vous voulez d'autres nouvelles de moi.

Pierre (Corto)

Éphémère a dit...

Bonjour Une femme libre, j'espère que vous allez bien.

Je voulais simplement vous laisser savoir que nous avons à présent l'argent pour faire notre fécondation in vitro. Si tout va bien. Nous ferons notre première tentative à la fin du mois. Nous sommes très fébrile.

Je pense à vous et je viens voir régulièrement s'il y a du nouveau. Bisous.

Éphé.

Zoreilles a dit...

L'as-tu fait ce voyage en fin de compte?

Louise G. a dit...

Bonjour Une femme libre, nous sommes le 30 septembre 2018... et nous n'avons toujours pas de nouvelles de vous! Je suis inquiète pour votre santé car l’apparition d' ecchymoses n'est pas normales??? Pouvez-vous nous rassurer?

Grand-Langue a dit...

Tout est plus facile quand on n'a pas d'homme dans sa vie...

J'aime cette phrase!

Zoreilles a dit...

Vraiment? Vous croyez?

Éphémère a dit...

Début novembre et toujours pas de nouvelle. Est-ce que tout va bien, Une femme libre ?